Travailler main dans la main pour construire une communauté de destin encore plus solide

Le Sommet de Beijing du Forum sur la Coopération sino-africaine (FOCAC) se tiendra du 3 au 4 septembre 2018. Autour du thème “La Chine et l’Afrique: construire une communauté de destin encore plus solide par la coopération gagnant-gagnant”, les dirigeants chinois et africains se réuniront à Beijing pour discuter du plan de la coopération sino-africaine et envisager l'avenir de la solidarité entre la Chine et l’Afrique.

Créé en 2000, le FOCAC constitue une plateforme importante du dialogue collectif et de la coopération agissante entre la Chine et l’Afrique, qui permet de promouvoir et approfondir les relations sino-africaines. Aujourd’hui, le FOCAC est devenu une éclatante marque de la coopération sino-africaine et un brillant étendard de la coopération Sud-Sud.

L’Afrique occupe depuis toujours une place prioritaire et importante dans la politique étrangère chinoise. Il s’agit, pour la Chine, d’un choix stratégique, constant et inébranlable, de renforcer et consolider l’amitié sino-africaine. En 2013, le Président Xi Jinping a annoncé les principes dit «sincérité, pragmatisme, amitié et franchise » à l’égard de l’Afrique et la juste conception de la justice et des intérêts, qui sont devenus, dans le nouveau contexte, la ligne directrice de la Chine pour renforcer ses relations avec l'Afrique. En 2015, le Président Xi Jinping a déclaré dix programmes de coopération sino-africaine lors du Sommet de Johannesburg du FOCAC, ce qui a donné une nouvelle impulsion aux relations entre la Chine et l'Afrique. La coopération sino-africaine dans le cadre du Forum a enregistré des résultats notables, qui sont largement accueillis par les peuples chinois et africains, et sont hautement appréciés par la communauté internationale.

En 2017, le volume des échanges commerciaux entre la Chine et l’Afrique a atteint 170 milliards de dollars, les investissements chinois en Afrique ont dépassé 100 milliards de dollars, plus de 3 200 entreprises chinoises se sont implantées en Afrique. Un grand nombre de projets stratégiques, tels que la construction des infrastructures, les parcs industriels et les zones économiques spéciales, ont connu des avancées dans des conditions favorables. Pendant 9 années consécutives, la Chine reste toujours le premier partenaire commercial et aussi un des plus grands investisseurs et bailleurs de fonds de l’Afrique. La Chine fournit aussi de nombreux aides et soutiens aux efforts des pays africains pour améliorer le bien-être de la population.

Le Togo, membre important de la famille de la coopération sino-africaine, accorde en tout temps son soutien ferme à la construction du FOCAC et prend une part active à la solidarité, à la coopération et au développement commun entre la Chine et l’Afrique. Au moment de la création du FOCAC, Son Excellence Monsieur Eyadéma Gnassingbé, Président de la République Togolaise et Président d’ alors de l’Organisation de l’Unité Africaine, a participé à la première Réunion ministérielle du FOCAC, ce qui a apporté une contribution importante au démarrage du mécanisme du Forum. Son Excellence Monsieur le Président Faure Essozimna Gnassingbé, qui accorde toujours une gande importance au FOCAC, était présent aux Sommets de l’année 2006 et de l’année 2015, et participera également au Sommet de Beijing cette année.

La coopération entre la Chine et le Togo dans le cadre du Forum a porté des fruits remarquables. Ces dernières années, un grand nombre de projets majeurs, tels que le nouveau terminal de l'aéroport international de Lomé, le grand contournement de Lomé, Lomé Container Terminal (LCT) et le nouveau siège de l’Assemblée Nationale, ont été achevés et mis en service. Et en plus, la construction du Bâtiment administratif, la rénovation du Stade de Kégué et l’installation de l’auditorium de Radio Lomé et de la Télévision Togolaise (TVT) ont enregistré des avancements significatifs. Depuis de nombreuses années, la Chine envoie des experts agricoles et des équipes médicales au Togo et assure la formation de bon nombre d’experts techniques et d’étudiants togolais. Ces coopérations ont non seulement jeté une base solide pour l'amitié sino-togolaise, mais aussi fourni une contribution positive au développement économique, à la promotion de l'emploi et à l'amélioration du bien-être du peuple au Togo.

Avec l’intensification des relations sino-africaines, l’élargissement de la coopération Chine-Afrique et l’approfondissement de l’amitié entre ses peuples, la Chine et l'Afrique sont toujours liées par une communauté de destin. Au cours de ce Sommet, le Président Xi Jinping donnera une présentation globale sur les nouvelles idées et initiatives de la Chine pour le renforcement des relations avec l’Afrique et donnera une précision claire et nette sur les nouvelles actions et mesures de la Chine en faveur de l’intensification de la coopération avec l’Afrique. La Chine est disposée à travailler en commun avec les pays africains, pour mieux associer l’initiative «la Ceinture et la Route» avec l’Agenda 2063 de l’Union Africaine, le Programme de développement durable à l’horizon 2030 des Nations Unies ainsi que les stratégies nationales de développement des pays africains, et fixer un programme général portant sur les domaines prioritaires et les orientations clés de la coopération Chine-Afrique dans les années à venir. Nous sommes convaincus que ce Sommet ouvrira de nouvelles perspectives pour la coopération amicale sino-africaine et la porter à un niveau encore plus élevé, dans le but de construire une communauté de destin plus solide entre la Chine et l’Afrique. Nous avons la ferme conviction que le Sommet de Beijing offrira de nouvelles opportunités pour combiner l’initiative « la Ceinture et la Route» et le Plan national de Développement du Togo et promettra un meilleur avenir pour la coopération gagnant-gagnant entre la Chine et le Togo dans divers domaines.

Envoyer ce lien à un ami
  Imprimer
TOUS DROITS RESERVES - L'AMBASSADE DE LA REPUBLIQUE POPULAIRE DE CHINE EN REPUBLIQUE TOGOLAISE